Palmarès du 63ème festival de Cannes

Ecrit le 25 05 2010

Véronique Cayla, Présidente du CNC, salue l’ensemble des lauréats du 63ème Festival de Cannes en particulier Apichatpong Weerasethakul et se félicite de la belle présence du cinéma français au palmarès

Véronique Cayla félicite l’ensemble des lauréats du palmarès du festival de Cannes 2010, un palmarès qui fait la part belle à la dimension artistique du cinéma, à l’audace, et accorde une place forte aux films français dans toute leur pluralité y compris au court métrage avec le prix attribué à « Chienne d’histoire » de Serge Avedikian.

Elle félicite chaleureusement Xavier Beauvois pour « Des hommes et des dieux » qui a obtenu le grand prix du 63ème festival de Cannes. Avec ce film aidé par l’avance sur recettes du CNC, Xavier Beauvois nous livre une œuvre particulièrement inspirée sur la quête de l’absolu, un film touché par la grâce qui est aussi une magnifique ode à la tolérance et à la fraternité. Autres films d’avance sur recettes consacrés par le Prix de la mise en scène et le prix du jury : l’enchanteuse « Tournée » de Mathieu Amalric qui signe un film profondément attachant et très original dans son sujet comme dans sa construction narrative ainsi que « Un homme qui crie » de Mahamat-Saleh Haroun qui permet au cinéma africain, qui n’avait pas été primé depuis très longtemps, de revenir sur le devant de la scène avec un film poignant.

« Copie conforme » d’Abbas Kiarostami qui a aussi bénéficié de cette aide phare du CNC a été récompensé grâce au prix d’interprétation décernée à Juliette Binoche, qui, éblouissante et bouleversante, incarne avec une rare subtilité et tout en retenue le trouble d’une femme au vertige de soi.

Ce palmarès qui traduit admirablement bien la diversité du 7ème art sur tous les continents nous permet d’apprécier la portée de la politique menée par la France depuis plusieurs décennies pour soutenir la dimension la plus inventive du cinéma, sur notre territoire mais aussi dans le monde entier. Il doit nous encourager à défendre et ouvrir encore nos mécanismes d’aides aux cinématographies étrangères en particulier le Fonds Sud, un dispositif indispensable qui a bénéficié à la Palme d’or « Uncle Boonme » de Apichatpong Weerasethakul.

Clôture de la 42e Quinzaine des Réalisateurs

Ecrit le 22 05 2010

Les partenaires de la 42e Quinzaine des Réalisateurs ont décerné les prix suivants lors de la cérémonie de clôture qui s’est déroulée le vendredi 21 mai 2010 :

Longs métrages

- Art Cinéma Award : Pieds nus sur les limaces de Fabienne Berthaud (France)

Remis par un jury international constitué de programmateurs de cinémas indépendants.

- Label Europa Cinemas : Le quattro volte de Michelangelo Frammartino (Italie)
Attribué par un jury d’exploitants à un long métrage européen de la Quinzaine des Réalisateurs, le Label Europa Cinemas offre à ce film les conditions d’accéder à un large public.

- Prix SACD : Olivier Masset-Depasse est récompensé pour Illégal, film qu’il a écrit et réalisé (Belgique – Luxembourg – France).

La SACD, Société des auteurs et compositeurs dramatiques, récompense un long métrage francophone parmi les films sélectionnés par la Quinzaine des Réalisateurs. Le Jury était composé cette année de Jacques Fansten, président de la SACD France, Bertrand Tavernier, président de la commission cinéma, Gérard Krawczyk, Laurent Heynemann, Benjamin Legrand, Eric Kristy et André Buytaers, président de la SACD Belgique

Courts métrages

Prix SFR : ex aequo Cautare de Ionut Piturescu (Roumanie) et Mary Last Seen de Sean Durkin (Etats-Unis)

SFR récompense le court métrage le plus audacieux parmi la sélection internationale de la Quinzaine des Réalisateurs


Clôture de la 49e Semaine de la Critique

Ecrit le 22 05 2010

Le jeudi 20 mai 2010, le Grand Prix de la Semaine de la Critique, attribué par un jury de journalistes, a été décerné au documentaire danois Armadillo de Janus Metz.

Le prix SACD a été attribué à Bi, dung so ! du vietnamien Phan Dang Di qui a bénéficié d’une aide du Fonds Sud.

Réunion d’information sur la numérisation des salles de cinéma

Ecrit le 21 05 2010

Le jeudi 20 mai 2010, au Pavillon du CNC à la Pantiero, s’est tenue une réunion d’information sur la numérisation des salles de cinéma en présence d’Anne Durupty, directrice générale déléguée du CNC, d’Olivier Wotling, directeur du cinéma, d’Anne Cochard, directrice de la création, des territoires et des publics, de Michel Plazanet, chef du service de l’action territoriale ainsi que des conseillers cinéma des directions régionales des affaires culturelles (DRAC)

Réunion d'information sur la numérisation des salles de cinéma
Anne Durupty, directrice générale déléguée du CNC
crédits photo : agence Cathy Berg

Entretien avec Benoît Danard

Ecrit le 21 05 2010

A l’occasion de la présentation du bilan 2009 du CNC par Véronique Cayla, le 17 mai 2010 à Cannes, Benoît Danard, directeur des études, des statistiques et de la prospective au CNC revient sur les principales tendances du secteur.

Révision de l’accord de coproduction cinématographique franco-brésilien

Ecrit le 21 05 2010

Véronique Cayla, présidente du CNC et  Manoel Rangel, président-directeur de l’ANCINE, ont signé le mardi 18 mai 2010 un accord de coproduction cinématographique entre la France et le Brésil sur le pavillon du CNC au Village international de la Pantiero en présence de nombreuses personnalités.

Une nouvelle disposition permet d’abaisser à 10% la contribution du coproducteur minoritaire, si les autorités des deux pays en sont d’accord.

Signature de l'accord franco-brésilien

Manoel Rangel , président-directeur de l’ANCINE et Véronique Cayla, présidente du CNC
crédits photo : Cathy Berg / CNC

Signature de la convention de coopération cinématographique franco-cambodgienne

Ecrit le 21 05 2010

Véronique Cayla, présidente du CNC et  Som Sokun , secrétaire d’Etat aux Beaux-Arts et au cinéma , ont signé le mercredi 19 mai 2010 une convention de coopération cinématographique entre la France et le Cambodge au Pavillon CNC du Village international de la Pantiero à Cannes, en présence du réalisateur Rithy Panh.

Cette convention de coopération permettra en particulier de renforcer les échanges dans les domaines de la formation, de la promotion et de la conservation du patrimoine.

Consulter le communiqué de presse

Signature de la convention de coopération franco-cambodgienne
Som Sokun , secrétaire d’Etat aux Beaux-Arts et au cinéma et Véronique Cayla, présidente du CNC
crédits photo : Agence Cathy Berg

Les 10 ans de la Résidence de la Cinéfondation

Ecrit le 21 05 2010

Dans le cadre du 10e anniversaire de la Résidence de la Cinéfondation une rencontre a été organisée le mercredi 19 mai 2010 au Pavillon CNC du Village international.

Pour illustrer l’action menée depuis 10 ans, le Festival a invité plusieurs anciens résidents qui défendent leur nouveau projet : l’iranienne Mitra Farahani, l’australien Ben Hackworth, la coréenne Kim Hee-Jung, la chinoise Kit Hui, le kazakh Abay Kulbayev et l’israélien Noam Kaplan.

A l’occasion de cette rencontre, des extraits de leurs scénarii ont été interprétés par des comédiens en présence de professionnels internationaux.

La Cinéfondation a été créée en 1998 par le Festival de Cannes pour soutenir la création cinématographique dans le monde et aider à préparer la relève d’une nouvelle génération de cinéastes. Depuis cette date, sous l’égide du Festival, la Cinéfondation s’est développée et a mis en place des initiatives complémentaires pour atteindre son but. La Résidence du Festival fait partie de ces initiatives, avec l’Atelier mis en place en 2005. Chaque année, elle accueille une douzaine de jeunes réalisateurs qui travaillent sur leur projet de premier ou deuxième long métrage de fiction, en deux sessions d’une durée de quatre mois et demi (du 1er octobre à mi-février et de fin février à mi-juillet). Elle met à leur disposition un lieu de résidence au cœur de Paris, un programme personnalisé d’accompagnement de l’écriture de leur scénario et un programme collectif de rencontres avec des professionnels du cinéma.

La sélection des résidents par un jury présidé par un réalisateur ou une personnalité du cinéma, se fonde sur la qualité des courts-métrages — ou du premier long métrage — déjà réalisés, sur l’intérêt du projet de long métrage en cours d’écriture et sur la motivation du candidat. En 10 ans, la Résidence a accueilli 120 cinéastes venant de 50 pays.

Les films préparés à la Résidence ont été presque tous réalisés. Nombre d’entre eux ont été remarqués dans de grands festivals, ouvrant ainsi la voie à une plus large diffusion en salles. Ce sont par exemple l’américain Peter Sollett (Long Way Home), l’argentine Lucrecia Martel (La Cienaga), plus récemment la libanaise Nadine Labaki (Caramel), la chinoise Xiaolu Guo (La Chinoise) ou le roumain Corneliu Porumboiu (12 :08 à l’est de Bucarest).

Les 10 ans de la Résidence de la Cinéfondation
Alexandre Huber et Elodie Guansé lors de la lecture des scénarios
crédits photo : Agence Cathy Berg

Rencontre Talents Cannes Adami-CNC

Ecrit le 19 05 2010

Le CNC et l’Adami ont convié le 18 mai 2010 les Talents Cannes Adami 2010 et de jeunes producteurs à une rencontre sur le pavillon du CNC au Village international de la Pantiero à Cannes;

Cette rencontre s’est tenue en présence d’Anne Cochard, directrice de la création, des territoires et des publics et de Bruno Boutleux, directeur général-gérant de l’Adami.

L’Association Artistique de l’Adami est à l’initiative de courts métrages écrits et réalisés par des réalisateurs confirmés qui mettent en valeur le talent de jeunes acteurs. Ces films sont projetés dans le cadre du Festival de Cannes en présence des réalisateurs et des comédiens, et repris quelques mois plus tard au Cinéma des Cinéastes à Paris.

Consulter les Talents Cannes Adami 2010

Rencontre Talents Cannes Adami-CNC
Les Talents Cannes Adami 2010
crédits photo : Cathy Berg / CNC

Signature de la convention de coopération franco-égyptienne

Ecrit le 19 05 2010

Véronique Cayla , présidente du CNC et Khaled Abd El Galeel, président du Centre national du cinéma égyptien (EFC) ont signé à Cannes le lundi 17 mai 2010 une convention de coopération cinématographique entre la France et l’Egypte sur le Pavillon du CNC du Village international de la Pantiero.

Cette convention, qui concerne notamment les domaines de la formation et du patrimoine, permettra également de faciliter les échanges entre professionnels des deux pays dans les secteurs de la production et de la distribution. Elle vient compléter et enrichir l’accord de coproduction conclu entre les deux pays en 1983.

Signature de l'accord franco-égyptien

Véronique Cayla , présidente du CNC et Khaled Abd El Galeel, président du Centre national de la cinématographie égyptien (EFC) lors de la signature de la convention de coopération cinématographique franco-égyptienne à Cannes
Crédits photo : Cathy Berg / CNC